Faux départ

Aujourd’hui, je dois enfin savoir si un petit crabe est venu squatter dans mon sein droit sans y être invité alors qu’on avait tout fait en 2011 pour qu’il n’y remette plus jamais les pinces ce morveux :fullsizeoutput_12

  • Et vlan, IVG parce que pour se soigner, il ne faut pas de bébé dans le ventre.
  • Et vlan, tumorectomie pour te déloger.
  • Et vlan, chimiothérapie au cas où tu aurais eu l’idée de marquer ton territoire.
  • Et vlan radiothérapie pour que tu n’aies plus jamais envie de revenir sale intrus.

 

  • Et vlan, hormonothérapie. Ah, non, trop fatiguée, trop envie de reprendre ma vie de belle jeune femme de 37 ans épanouie et sensuelle aussi.

Aujourd’hui, cela fait un an que mon beau-père (mari de ma maman) est décédé. Alors, pour cet anniversaire particulier, je lui parle, je lui demande de me protéger, d’être avec moi, de me garantir qu’il va m’aider. Je ne veux pas pleurer pour tout, je veux utiliser mes larmes pour lui, rien que pour lui.

Je suis aussi accompagnée d’une personne en vie, mon amie Caroline. Elle est avec moi, me fait rire avec péripéties, m’émeut avec son regard bleu.

Mais c’est un faux départ : « nous n’avons pas reçu vos résultats madame ».

J’ai envie de hurler, et même de les engueuler. Est-ce qu’ils savent que je n’ai pas dormi et que je parle à un mort depuis plusieurs jours?

Ce n’est pas de leur faute après tout si le laboratoire a un peu de retard. Et puis, je suis avec mon amie pour me tenir compagnie..

Direction buvage de café dans un bar. Elle m’a gentiment proposé de me saouler, mais je lui ai répondu « non, jamais le matin ».

Nous avons refait le monde en rose et en doré.

Nous sommes allées acheter des jolies dragées pour le baptême de ma Salomé.

Et puis, je rentre à la maison sans information.

Je vais continuer à parler à mon mort préféré, lui demander quelques explications car à défaut de crabe, c’est un lapin qu’il m’a posé.